Le zéro déchet au ski, je fais comment ?

le zero dechet au ski je fais comment

Je reviens tout juste du ski en famille, et figurez-vous que l’apprenti zéro déchet que je suis à eu bien des dilemmes pendant cette semaine. Que ce soit la gestion des déchets, l’organisation des piques-niques ou même les courses, j’ai du faire des choix pas toujours très agréables. J’ai lu dernièrement sur un forum qu’une personne conseillait de ne pas partir en vacances en station de ski car le principe même ne respecte pas le zéro déchet. Je ne suis pas si extrême mais je reconnais qu’aujourd’hui encore rien n’est vraiment fait en station pour aider à réduire ses déchets et surtout à être moins énergivore.

Déjà il faut savoir que nous sommes partis à deux familles et outre le fait que l’on ne consomme pas forcément les mêmes choses, j’ai été confrontée à plusieurs obstacles de taille notamment : la place dans la voiture et le besoin de décompresser des vacances. J’avoue que je n’avais pas forcément envie de faire moi-même tous les repas là où on pouvait se contenter de pâtes pour les enfants (rassurez-vous raclette, tartiflette et autre fondue étaient bien sur au programme). J’ai donc mis de côté certains de mes idéaux. Nous avons trié comme on a pu, étant donné qu’il y avaient des bacs de recyclage dans les rues. Par ailleurs, j’avais amené un certains nombre de contenant et denrées en vrac, mais comme je le disais, la place dans la voiture m’a contraint à revoir mon organisation. Et donc inévitablement, des déchets il y en a eu, et cela m’a permis de constater à quel point mon ancien mode de fonctionnement en créait.

Parlons de l’organisation de la station. Comme je l’ai dit il y avait possibilité de correctement recycler dans la station, ce qui est un bon point. Par ailleurs, ces espaces de recyclages étaient très bien déneigés ce qui permettait d’y accéder facilement. Par contre grosse déception au niveau des forfaits de ski. Dans mon souvenir les cartes magnétiques étaient consignées, j’en ai donc ramenée deux que nous avions en trop de l’an dernier. mais surprise, ces cartes ne sont plus proposées en consigne mais à l’achat. En clair, pour obtenir un forfait si vous n’avez pas déjà une carte sur vous, vous devez l’acheter. Mais quelle blague ! Très écolo n’est ce pas ? Moi qui avait applaudi des deux mains le système de consigne…

En ce qui concerne l’école de ski, fort bien sponsorisée par une marque de bonbons en sachets en plastique, rien n’a été mis en place pour trier les déchets, alors même que le petit fascicule remis aux enfants donne de nombreux conseils pour respecter l’environnement.

D’une manière générale, j’ai trouvé que les stations de ski jouent encore beaucoup trop sur l’aspect consommation des visiteurs plus que sur l’aspect nature et respect de l’environnement. Or, on peut imaginer que les visiteurs qui viennent en station sont en recherche d’air pur et de décompression. En tous les cas il y a encore de nombreux progrès à faire dans les stations en matière de zéro déchet.

neige en montagne et en station de ski

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :